Hybride version finale


Il revient pour sa dernière étape: L'Hybride ! Et cette fois en couleur et sur son socle

Voici la suite et fin de la série d'articles consacrés à cette créature "hybride", à la fois extra terrestre et cyborg. Certains ont pu la voir naître en direct sur Facebook par le biais de quelques lives ou la découvrir ici à l'état de plastiline dans un articleIl y a ensuite eu le TUTO concernant le moulage en siliconequi devait être suivi par un autre concernant le tirage en résine. Faute de temps au moment de la procédure, je n'ai pas pu faire cette dernière vidéo, mais je me rattraperai sur un autre modèle.

Mon Hybride est maintenant peint et terminé, juste à temps pour une exposition qui s'est déroulée dans la librairie Ombres Blanches de Toulouse.

Pour le voir en mouvement, je vous ai même préparé une courte vidéo résumant les quelques étapes de création : 




A l'origine, j'ai commencé cette sculpture sans trop d'idée ou de modèle en tête. Je me suis dit que j'allais faire au feeling, selon l'inspiration, un peu à la manière du dessin automatique. J'en suis arrivé à cette créature mélange d'extraterrestre, de reptile, d'oiseau, de robot et de Clint Eastwood. Je voulais quelque chose d'original mais à ce stade-là, je n'avais aucune idée de la peinture et de son code couleur. 

Pendant un moment, je voulais le faire dans des teintes blanc et rouille, idée que je n'ai pas oubliée et que j'exploiterai peut être si j'en tire un autre. 
Pour celui-ci, je suis parti sur une teinte de peau plus humaine que je voulais très pale et translucide, tout en gardant l'aspect rouille. 

Les parties métalliques qu'il a greffées sur le visage sont pour moi comme des implants lui permettant de respirer ou de se brancher à un système de respiration qui lui permettent d'évoluer dans un autre environnement. Les trous qu'il a sur le crane sont comme des narines ou des branchies et suintent la rouille de ce système que son corps n'assimile pas totalement. 




En ce qui concerne les traces bleues sur le front, j'ai longtemps hésité avant de me lancer.
Je voulais lui donner une teinte de peau avec des taches de couleurs différentes comme ont certains animaux ou même les personnes atteintes de vitiligo. J'ai aussi pensé aux couleurs de camouflages qu'ont certains reptiles ou félins ou même d'autres extraterrestres vus au cinéma. 

J'avoue que, sur ce coup, je n'étais pas très sûr de moi car, une fois la créature peinte, si on commence à lui dessiner de grosses taches dessus, c'est quitte ou double. Ca peut marcher ou ça peut tout faire foirer et vous n'avez plus qu'à tout recommencer à zéro. 

J'ai tout de même tenté le coup : des taches façon léopard bleu pour lui donner une personnalité et une touche extra-terrestre, qui rappellent également la nuance de bleu qu'il a dans les yeux. Je voulais également faire courir ces taches depuis l’arrière de la tête jusque sur les clavicules, mais je n'ai finalement pas osé aller jusque-là. 

Je suis content d'avoir tenté ça. Maintenant, est-ce que j'en ai trop fait ou pas assez ? A vous de me donner votre avis.



Coté technique, il est en résine polyuréthane et peint à la peinture acrylique. 

J'ai utilisé à la fois un aérographe et des pinceaux selon les parties à peindre. Les teintes de peau et surfaces sont principalement faites à l’aérographe, alors que les détails et ombrages dans les creux sont faits avec des lavis passés au pinceau. 







Comme je suis sympa et que j'aime bien vous montrer l'envers du décors, je vous rappelle que vous pouvez voir la sculpture en plastiline sur un autre article. 

Ci-dessous, je vous montre les étapes intermédiaires : 
   - Le tirage en résine polyuréthane, 
   - une première sous couche de peinture blanche 
   - et les premiers coups de peinture. 
 - Je vous mets même une version de la sculpture sans ses taches bleues et sans le vernis qui malheureusement lui donne un léger coté plastique. 




Et puis, comme je suis bordélique je partage une photo du plan de travail pour vous décomplexer.


Avant de terminer, je voudrais remercier Jimmy Ruiz, "Factory 10-18" sculpteur métal de talent qui m'a fait le socle de la sculpture. Allez surtout voir son travail : si vous êtes sur ce site, ce qu'il fait devrait vous plaire. 

Voila pour cet hybride. Peut-être que j'en tirerai d'autres exemplaires à l'avenir pour tenter d'autres teintes ?
 A suivre...


Follow my blog with Bloglovin

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire